Comment ne pas s’énerver : quelques conseils pour garder son calme.

Éloquence | Charisme | Confiance en soi

Comment ne pas s’énerver : quelques conseils pour garder son calme.

comment ne pas s'énerver

N'hésitez pas à partager !

Comment ne pas s’énerver dans certaines situations ? Il y a des conversations, des attitudes, ou encore des mots qui peuvent nous faire “démarrer au quart de tout”.

Un collègue de travail qui nous fait une remarque déplacée, une personne qui nous pose pour la 12ème fois la même question et nous craquons.

Nous n’arrivons pas à nous contrôler. La colère et l’énervement sont trop forts. C’est “trop pour nous”.

Quand nous sommes énervés, nous faisons et disons des choses que nous ne dirions pas en temps normal. Nous n’avons plus le plein contrôle de nous.

Cela se termine souvent par des regrets une fois la colère passée. Mais alors comment ne pas s’énerver ? Comment garder son calme et par conséquent, le contrôle de soi ?

La colère et l’énervement nous concernent tous, mais à des niveaux différents. Certaines personnes vont s’énerver très rapidement et pour pas grand-chose.

D’autres à l’inverse, vont avoir une incroyable maîtrise d’eux-mêmes et vont rester calmes dans presque toutes les situations.

Cependant, de manière générale, beaucoup d’entre nous avons des difficultés à ne pas nous énerver. Et certains ont tendance à s’énerver de trop.

Un jour où “nous ne sommes pas d’humeur”, une personne qui nous insulte, une autre qui nous grille la priorité en voiture et nous voilà hors de contrôle.

Bien évidemment, il existe des moyens de nous contrôler et de ne pas s’énerver. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Quelles sont les raisons de ne pas s’énerver ?

Bien évidemment, s’énerver à outrance est bien souvent nuisible. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’écris un article sur comment ne pas s’énerver.

Pourquoi je donne les raisons pour lesquelles il n’est pas bon de trop s’énerver ? Premièrement, il serait bon de savoir pourquoi trop s’énerver est-ce autant nuisible.

Et deuxièmement, tout le monde n’est pas du même avis quant au caractère nuisible de la colère à outrance.

En effet, nous connaissons, pour beaucoup d’entre nous, quelques personnes pour qui s’énerver tout le temps n’a rien de nuisible.

Ces personnes ont souvent tendance à se vanter de s’énerver rapidement. Elles disent des phrases comme “C’est comme ça, j’ai le sang chaud, il ne faut pas me chercher.”.

Ainsi, je pense qu’il est bon de faire un point sur les raisons de rester calme. En effet, rester calme n’est pas une marque de faiblesse. Bien au contraire.

Il y a toujours plus d’avantages à rester calme qu’à céder à la colère. Nous allons voir pourquoi.

comment ne pas s'énerver

S’énerver nous fait perdre en lucidité.

Je pense que beaucoup vont être d’accord avec moi. Quand nous nous énervons, nous sommes moins en capacité de réfléchir.

Pire ! Parfois, il nous est même difficile d’êtres cohérents. C’est pour cela que certaines personnes en colère disent et font des choses qui n’ont pas de sens.

Quand quelqu’un s’énerve, ce n’est pas toujours en avançant une argumentation construite et cohérente. Mais c’est souvent en disant des choses incohérentes, voir complètement insensées.

Sans parler de ceux qui se blessent, se mettent en danger et mettent en danger les autres. Combien de personnes sont violentes lorsqu’elles sont en colère ? Oui… beaucoup.

Il y a aussi ceux qui se cassent la main en frappant dans les murs, pour ne citer qu’eux. Bref, nous le savons, plus nous sommes énervés, plus nous avons tendance à être incohérents.

Cette incohérence peut être verbale ou physique. Dans les deux cas, il n’y a aucun avantage à communiquer avec une personne énervée et incohérente.

Quand nous nous énervons, nous sommes moins crédibles.

Nous venons de le voir. Lorsque nous nous énervons, nous sommes souvent moins lucides et moins capables de raisonner correctement.

Nos arguments sont donc perçus comme étant ce qu’ils sont. C’est-à-dire incohérents.

Lorsque nous débattons par exemple, ou que nous devons vous défendre devant des témoins, nous avons tout intérêt à ne pas nous énerver.

Dans un débat, celui qui reste calme a plus de chance de gagner. Et celui qui s’énerve a plus de chances de perdre.

Pourquoi ? Parce que celui qui s’énerve a plus de chance d’avoir une mauvaise argumentation.

Ceux qui assistent donc à un débat vont donc être plus susceptibles d’être convaincus par la ou les personnes qui gardent le plus leur calme.

La qualité de l’argumentation n’est pas le seul facteur de crédibilité. En effet, celui qui montre qu’il a le contrôle de lui-même a tendance à paraître beaucoup plus crédible que celui qui n’arrive pas à se contrôler.

Une menace par exemple, aura tendance à être pris beaucoup plus au sérieux venant d’une personne parfaitement calme que dite sous le coup de l’énervement.

Celui qui reste calme, alors que l’autre s’énerve, a souvent l’avantage. Aussi bien au niveau de la qualité de son argumentation qu’au niveau de sa crédibilité.

comment ne pas s'énerver

Le fait de s’énerver nous fait faire des choses que nous pouvons regretter après.

Je pense que ce point est susceptible de parler à beaucoup de personnes. Nous avons en effet, pour beaucoup, déjà regrettés après s’être mis en colère.

En effet, la colère passe. Mais tous les actes et les paroles que nous pouvons avoir pendant ce temps restent.

Ainsi, beaucoup ont dit des choses sous la colère qu’ils ont regretté. D’autres ont fait des choses qui les ont suivis après. Il n’y a rien de bon à agir sous la colère.

Par exemple, le code de la route nous enseigne qu’une personne énervée au volant a tendance à prendre beaucoup plus de risques.

Si cette personne est auteure d’un accident, elle aura des chances de regretter longtemps sa colère.

De même, une personne qui va, en s’énervant, dire des choses méchantes qu’elle ne pense pas, pourra se voir être éloignée de personnes qu’elle apprécie.

La liste des actes regrettables sous la colère n’est pas exhaustive. Le fait de ne pas avoir de regrets est une bonne raison pour ne pas s’énerver.

Ne pas s’énerver inspire le respect.

Celui qui sait se contrôler est respectable. Le contrôle, quelque soit le domaine, inspire souvent le respect.

Le contrôle de soit n’échappe pas à la règle. Certains croient qu’en s’énervant, ils se font davantage respecter.

Mais même si une colère peut être impressionnante sur le moment, c’est souvent le calme qui inspire davantage de respect. Et nous allons en voir les raisons.

Premièrement, la colère est contagieuse. Et s’énerver contre quelqu’un pour qu’il nous respecte peut finir par l’énerver lui aussi.

Deuxièmement, être calme face à quelqu’un qui commet une faute produit de la sympathie. La personne aura plus tendance à ne pas refaire la même erreur. Tout cela, dans le but d’être agréable à celui qui a su gardé son calme.

Les gens n’ont pas forcément envie de faire plaisir à la personne qui vient de leur passer un savon. Mais ils ont envie de satisfaire la personne qui a été patiente avec eux. Pour moi, c’est ça, le respect.

Pour être convaincus de la puissance que peut avoir la sympathie, je vous conseille le livre de Dale Carnegie, Comment se faire des amis.

Vous pouvez également lire mon article 10 conseils pour développer son leadership : Comment devenir un leader ?

Nous paraissons moins sympathiques lorsque nous nous énervons.

Cela peut paraître logique et peut-être que certains s’en moquent. Mais lorsque nous nous énervons, nous paraissons moins sympathiques.

Pourquoi paraître sympathique est-ce important ? Après tout, celui qui s’énerve n’a justement pas envie de l’être.

C’est vrai. Quand nous nous énervons, nous n’avons peut-être pas envie de paraître sympathiques. Pourtant, cela peut avoir bien des avantages.

Déjà, inspirer la sympathie peut pousser plus facilement les autres à faire ce que nous désirons. C’est logique. Nous avons tendance à vouloir faire plaisir à ceux qui sont sympathiques et moins à ceux qui nous manquent de respect.

Être sympathiques peut également nous aider dans nos liens sociaux. Ceux qui manques de sympathies ont tendance, en effet, à être moins appréciés.

La sympathie a tellement de qualités et d’avantages qu’il est dommage de s’en priver en cédant à la colère.

sympathique

Quels sont les signes qui montrent que vous avez tendance à trop vous énerver ?

Il peut, à tous, nous arriver de nous énerver. Cependant, certaines personnes s’énervent beaucoup plus facilement que d’autres.

Il y a des gens que cela devient réellement problématique pour eux et pour les autres.

Certains s’énervent extrêmement fréquemment. D’autres se font facilement importer par leur énervement. Et certains regroupent ces deux caractéristiques.

Dans tous les cas, il n’est pas bon de trop s’énerver. Voici donc une liste non exhaustive de signes qui peuvent signifier que vous avez tendance à trop vous énerver.

Comment ne pas s’énerver : Liste des signes qui montrent que vous vous énervez de trop.

  • Vous vous énervez pour pas grand-chose.
  • Les autres vous voient comme quelqu’un qui s’énerve beaucoup et/ou facilement.
  • Vous reconnaissez vous-même avoir du mal à vous contenir.
  • Il vous arrive souvent de regretter d’avoir fait ou dit des choses pendant un énervement.
  • Lorsque vous êtes énervés, vous êtes agressifs, voir violents.
  • Il vous arrive de détériorer du matériel pendant que vous êtes énervés.
  • Quand vous vous énervez, vous perdez le contrôle de vous.
  • Les gens ont tendance à avoir peur de vous à cause de vos excès de colère.
  • Vous avez déjà eu des problèmes judiciaires à cause d’énervement trop fort.
  • Il vous arrive de vous énerver sans motif apparent.

Quelles peuvent être les causes d’un énervement trop fréquent ?

Bien sûr, des excès de colère ou des énervements trop fréquents peuvent avoir des causes. Il n’est pas bon d’avoir trop fréquemment des excès de colère.

Mais alors quelles sont les causes d’un énervement trop fréquent ? Nous allons voir ici quelques causes qui pourraient en être à l’origine.

Bien sûr, encore une fois, la liste n’est pas exhaustive.

Un état de fatigue.

Un des symptômes possibles de la fatigue, c’est l’irritabilité. Je pense que ce n’est pas un secret pour beaucoup de gens.

Beaucoup se rendent compte, en effet, qu’ils ont tendance à s’énerver plus facilement lorsqu’ils sont fatigués.

En étant fatigués, nous avons plus de mal à supporter les choses. Et ce qui ne nous énerve pas en temps normal peut nous faire sortir hors de nous.

Le fait d’être surmené.

Le surmenage, voilà quelque chose de réellement désagréable et lui aussi, facteur d’irritabilité.

Quand nous sommes surmenés, nous avons tendance à nous énerver plus facilement. Le surmenage et une sorte de fatigue mentale qui peut arriver lorsque nous faisons trop de tâches.

Quand nous sommes surmenés, nous sommes en “surcharge” et facilement irritables. Nous avons donc tendance à nous énerver plus facilement.

Le surmenage peut provoquer stress et fatigue. C’est un terrain fertile pour l’énervement.

comment ne pas s'énerver : surmenage

Un environnement propice à l’énervement.

Il est évident qu’un environnement propice à l’énervement a de fortes chances de le provoquer.

Mais qu’est-ce qu’un environnement propice à l’énervement ? Cela dépend des gens et de ce qui les énerve.

Certains par exemple, ont tendance à s’énerver quand ils sont en présence d’enfants qui crient. D’autres, vont s’énerver quand il devront travailler dans le bruit.

Il y a des environnements et des situations dans lesquels énormément de personnes auront tendance à s’énerver. C’est le cas des embouteillages par exemple.

Cependant, tous les environnements ne vont pas énerver les mêmes personnes. C’est le cas de la musique forte par exemple. Elle en énerve certains, alors que d’autres l’adorent.

Des attitudes que nous n’apprécions pas et qui nous énervent.

Quand quelqu’un a une attitude que nous n’apprécions pas, cela peut nous mettre hors de nous.

Une personne qui n’a pas de savoir vivre, une autre qui mange bruyamment, voilà des attitudes qui peuvent nous énerver.

Pourtant, dans certains cas, ce n’est même pas de la faute de la personne. Comme cette vieille dame au supermarché qui prend du temps à compter sa monnaie.

Des choses que nous nous retenons de dire, mais qui finissent par faire surface.

Lorsque quelque chose nous dérange et que nous nous retenons de le dire, nous risquons “d’exploser” plus tard à force “d’encaisser”.

Quand un supérieur nous manque de respect tous les jours, nous avons tendance à ne rien dire. Jusqu’au jour où s’en est trop.

Nous “exposons” et nous lui disons ses quatre vérités en face. L’énervement nous emporte et nous ne nous contrôlons plus.

Trop retenir quelque chose peut aboutir à un excès de colère violent.

De la rancoeur et le fait d’être en conflit.

Quand nous avons de la rancoeur envers une personne. Cette dernière peut nous énerver. Le simple fait de la voir peut déclencher un excès de colère.

Le fait d’être en conflit avec quelqu’un peut avoir le même effet. Nous pouvons en effet nous énerver facilement face à une personne avec qui nous sommes en conflit.

De la jalousie.

Quand quelqu’un est jaloux d’une personne, il peut facilement s’énerver contre elle. Malheureusement, beaucoup connaissent les effets dévastateurs que peut avoir la jalousie.

Je ne parle pas uniquement de la jalousie dans le domaine amoureux. Je parle bien de la jalousie au sens large.

Par exemple, une personne pauvre peut s’énerver contre une personne plus riche, uniquement par jalousie.

Comment ne pas s’énerver ? Quelques astuces pour vous aider à rester calmes.

Maintenant que nous avons vu quelques causes possibles d’un énervement trop fréquent, je vais vous donner quelques conseils pour ne pas vous énerver.

Bien sûr, je n’ai pas la prétention de dire que vous n’allez plus jamais vous énerver grâce à ces conseils. Mais ils peuvent être efficaces et réduire votre énervement.

Nous allons donc voir comment ne pas s’énerver. Ou en tout cas, comment moins s’énerver, grâce à quelques conseils.

Reposez-vous.

Si la fatigue peut être une cause de l’énervement, alors le repos peut en être l’antidote. Prenez le temps de vous reposer.

Dormez bien. Ne cherchez pas à faire trop de choses. Et même si votre fatigue n’est pas forcément la cause d’énervement, vous reposer ne vous fera pas de mal.

Parfois, nous délaissons le repos en pensant que faire un maximum de tâches nous rendra plus productifs. Mais bien souvent, nous sommes bien plus productifs quand nous sommes en forme et reposés.

Alors ménagez-vous, soyez tranquille et accordez-vous du repos.

repos

Pratiquez la méditation.

La méditation peut, je pense, être un très bon moyen pour être moins énervé au quotidien. Je dis au quotidien, car, selon moi, il est mieux de pratiquer la méditation de façon régulière. Et pas uniquement lorsque nous en sentons le besoin.

Il est en effet assez difficile de dire dans toutes les situations “je suis énervé, je vais méditer et je reviens”.

Sur internet, nous pouvons trouver des audios, gratuits comme payants, de méditation guidées.

Pour ceux qui n’ont pas l’habitude, la méditation guidée par audio peut être pratique. Vous pouvez également vous renseigner plus en détail sur la méditation auprès de personnes compétentes.

Pensez aux bénéfices que vous aurez à rester calmes.

Lorsque vous sentez l’énervement arriver, pensez aux conséquences qu’il pourrait avoir. Pensez également aux bénéfices que vous aurez si vous ne vous énervez pas.

Imaginez par exemple, voir le conflit retombé et le problème se régler. Pensez aussi que vous n’aurez pas à subir et à regretter les conséquences que pourrait avoir votre énervement.

Si par exemple, vous savez que vous pouvez frapper quelqu’un en étant énervé, pensez aux problèmes judiciaires que vous n’aurez pas en restant calmes.

Dans la mesure du possible et avec tact, dites ce qui vous dérange.

Nous l’avons vu, ne pas dire les choses qui nous dérangent peut nous faire “exploser” plus tard.

Alors quitte à dire les choses, autant que cela se fasse le plus tôt possible. Vous aurez ainsi le contrôle de vous et vous n’aurez pas à subir votre excès de colère.

Vous pourrez ainsi agir avec tact et diplomatie. Bien sûr, je sais que dire les choses peut être compliqué dans certaines situations.

C’est pour cela que j’ai écrit “dans la mesure du possible”. Faites donc de votre mieux et évaluer si la situation s’y prête ou pas.

Si vous êtes en conflit, cherchez à discuter calmement.

Si vous êtes en conflit avec quelqu’un, pourquoi ne pas chercher à régler ce conflit ? Nous l’avons vu. Être en conflit avec quelqu’un peut favoriser l’énervement.

Alors si l’énervement contre une personne est le fruit d’un conflit, alors le mieux et encore de régler le conflit.

C’est simple, mais logique. Cherchez à discuter et à régler le problème.

Mettez-vous à la place des autres.

Si une personne vous énerve. Que ce soit par son attitude ou ses propos et que vous sentez que vous allez vous énerver, mettez-vous à sa place.

Cherchez à comprendre pourquoi cette personne agit comme ça. Pourquoi elle dit ce qu’elle dit ?

Parfois, nous nous énervons contre des personnes qui veulent bien faire. Des personnes qui n’agissent pas par méchanceté, mais par ignorance ou manque d’expérience par exemple.

Un débutant en quelque chose qui fait une erreur en voulant bien faire ? Ne vous énervez pas et rappelez-vous qu’il est débutant.

Tout le monde peut faire des erreurs. Et tout le monde n’agit pas forcément par méchanceté. Ayez donc de la compassion et mettez-vous à la place des autres.

Ces derniers se sentent peut-être déjà mal d’avoir fait ou dit des choses qu’il ne fallait pas.

Recherchez un exutoire.

Trop garder sa colère n’est pas forcément bon. C’est pour cela qu’il peut être bon de trouver un exutoire.

Trouvez quelque chose qui vous permet d’évacuer cette colère que vous accumulez. Par exemple, pratiquez du sport. En plus, c’est bon pour la santé.

Il y a également aujourd’hui ce qu’on appelle des “Fury Room”. Il s’agit de pièces dans lesquelles nous pouvons casser toutes sortes d’objets.

Les gérants de ce genre de pièces ont compris le besoin qu’ont certaines personnes à évacuer leurs sentiments négatifs.

comment ne pas s'énerver

Attention, ne confondez pas s’énerver et être fermes.

Il est important de ne pas confondre énervement et fermeté. Ce n’est pas parce que vous ne vous énervez pas que vous ne devez pas être fermes dans vos décisions.

Ne pas s’énerver ne veut pas dire être mous et laxistes. Si vous devez parler avec une certaine autorité, faites-le.

Mais ne laissez pas tout échapper à votre contrôle sous prétexte de ne pas vous énerver. Ne pas s’énerver ne veut pas dire tout laisser faire.

Il faut parfois parler avec autorité et fermeté. Mais sans s’énerver. Il peut être également utile de savoir dire non.

Ces conseils peuvent vous aider à trouver comment ne pas s’énerver.

Les conseils que je viens de citer dans cet article peuvent réellement vous aider. Peut-être que vous vous reconnaissez dans certaines situations.

Dans ce cas, vous êtes en mesure de comprendre, si vous vous énervez beaucoup, pourquoi vous vous énervez autant.

Ainsi, vous serez peut-être en mesure de régler le ou les problèmes qui concernent votre énervement.

Nous sommes maintenant arrivés à la fin de cet article. J’espère qu’il vous a plu et que ces conseils vous auront été utiles. N’hésitez pas à le commenter et à le partager. Vous pouvez également recevoir par email votre eBook offert: “De la timidité à l’éloquence.”.

Nous n’avons pas pu confirmer votre inscription.
Félicitations ! Vous allez recevoir votre ebook dans votre boite mail d’ici quelques instants.

Votre ebook offert !

De la timidité à l’éloquence.

Pierre-Antoine Fleury

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

felis id leo. Phasellus lectus sit non nec dolor ipsum consequat.